Pourquoi Robinetto?

Un milliard d’emballages de boissons en moins. C’est possible, et c’est facile.

Chaque année, l'industrie belge des boissons amène cinq milliards d’emballages sur le marché. Un milliard, ce n’est que  20 %. Si nous consommions de l'eau en Belgique comme le font nos voisins du nord, alors l'objectif serait déjà atteint. En effet, chaque Belge boit 130 litres d'eau en bouteille par an (chiffres de 2017), alors qu’un Néerlandais n’en boit que 25.. Cela permettrait d'économiser plus d'un milliard d’emballages.

Toutes ces boissons emballées doivent également être transportées. Cela représente plusieurs millions de kilomètres en transport chaque année. Pas besoin d'être un scientifique pour se rendre compte que ces transports et montagnes de déchets engendrent une énorme quantité d'émissions de CO2. Et tout cela, alors qu'il existe une alternative bien plus durable, plus simple et moins chère : l'eau du robinet, tout simplement. C'est clair : emballer et transporter de l'eau est absurde.

Avec Robinetto, nous proposons des solutions pour boire plus durablement, plus facilement et moins cher.

Robinetto, cela signifie...

De l'eau du robinet parfaitement servie

De l’eau du robinet parfaitement servie, dans un joli verre, à la bonne température, avec ou sans bulles. Servie avec le sourire dans les règles de l’art.

Au juste prix

Un verre d'eau bien servi a une valeur. Cela se reflète dans un prix correct. Et ce prix est en partie déterminé par le contexte. Vous trouverez plus d'informations à ce sujet dans notre FAQ sur l’eau.

Une communication transparente

Qui choisit Robinetto, opte pour une communication claire : l'eau du robinet est une eau de haute qualité et durable. Nous ne sommes pas seulement transparents sur le fait que Robinetto est de l'eau du robinet, nous en sommes fiers.

Sans emballage, sans transport

Nous servons l'eau dans le récipient que vous utilisez sur place : un verre au café ou à la maison, un gobelet lors d'un festival, une bouteille sur la table du restaurant. Et, pour la route, vous emportez une bouteille réutilisable.

Pourquoi avons-nous besoin de Robinetto ?

Le problème

En Belgique, nous jetons chaque jour plus de 2,5 millions de contenants de boissons. Cela fait plus de 100.000 par heure. Par exemple, nous buvons plus de 1,4 milliard de litres d'eau en bouteille, et autant de boissons gazeuses chaque année. Tout cela doit non seulement être emballé mais aussi transporté (puis également stocké et refroidi).

Plusieurs millions de kilomètres sont parcourus par des camions pour transporter ces emballages et boissons, et après utilisation nous nous retrouvons avec une montagne de déchets, et un énorme tas de CO2.

Saviez-vous que 80 % du volume des boissons fraîches (soit 1,1 milliard de litres) est constitué d'eau qui est inutilement conditionnée et transportée ? Les boissons non alcoolisées peuvent être parfaitement « préparées » sur le lieu de consommation (en mélangeant le concentré avec de l’eau).

Et, bien sûr, nous buvons aussi de la bière de temps en temps (environ 0,8 milliard de litres par an). Celle-ci doit également être conditionnée et transportée.

En Belgique, nous jetons chaque jour plus de 2,5 millions d’emballages de boissons. Cela fait plus de 100 000 par heure.

LA solution

Les solutions pour réduire le nombre de kilomètres de transport, l'énergie utilisée et la montagne de déchets sont en fait très simples :

Utiliser de l’eau du robinet

Au lieu de boire et d’utiliser de l'eau emballée, utilisons de l'eau du robinet. (En Belgique, nous buvons 126 litres d'eau en bouteille par personne et par an ; les Néerlandais seulement 24 litres, et la Suède seulement 10 litres !)

Moins d’emballages

Nous utilisons des emballages de grande taille (autant que possible « du bidon » ou « du fût »), et nous évitons les emballages jetables (gobelets réutilisables lors d’événements).

Local

Nous travaillons le plus possible avec des produits locaux (sirops locaux pour boissons fraîches, bières locales), afin que les kilomètres de transport soient limités. Et, bien sûr, l'eau du robinet est l'eau la plus locale qu’il existe.

L'industrie des boissons propose souvent le recyclage comme solution. Pourtant, le recyclage ne fait que garantir que les déchets reçoivent une nouvelle destination, mais ne résout pas l’essence même du problème. Nous continuons à emballer et à transporter de l'eau. De plus, l'ensemble du processus de recyclage nécessite un transport supplémentaire et beaucoup d’énergie.

Les chiffres montrent également que nous sommes encore loin du recyclage complet. Selon le dernier fact-checking (contrôle des chiffres) de Recycling Netwerk Benelux, les pourcentages réels de recyclage en Belgique varient entre 50 % (pour les canettes) et 65 % (pour les cartons à boissons et les emballages en plastique). De plus, les plastiques recyclés des emballages de boissons ne sont pas réutilisés à un contre un pour les emballages de boissons, mais sont souvent en grande partie recyclés en matériaux pour les textiles, les tapis ou les garnitures de matelas, etc. Les cartons de boissons ne sont même plus du tout utilisés pour fabriquer à nouveau des cartons de boissons (en savoir plus sur le recyclage de différents matériaux sur FostPlus).